Donut County │ ★ 6

Donut County │ ★ 6

Donut County est un petit “puzzle” game, avec beaucoup de guillemets dans lequel vous jouez un trou. Enfin, plutôt un pilote de trou, mais c’est une longue histoire. L’histoire, d’ailleurs, prend un peu trop de place, mais elle est plutôt bien racontée, avec toutes sortes de flashbacks et de dialogues souvent rigolos.

Vite fini, vite oublié, c’est un petit jeu de 2 heures et le gameplay ne va pas évoluer des masses du début à la fin. Heureusement, diriger un trou pour le faire grossir et engloutir des objets de plus en plus gros est une activité étonnamment satisfaisante, et la singulière futilité du concept a suffit à me donner envie de continuer.

Des bâtons dans les trous

En plus de mettre des choses de plus en plus larges dans votre trou, vous allez diversifier la nature de ces objets : des liquides, des explosifs, de petits animaux, et même des gens. Ainsi, chaque niveau commence de la même manière : élargir votre petit trou avec des objets d’un diamètre croissant jusqu’à pouvoir y faire passer des rochers, des buissons, des poteaux électriques, des voitures, des maisons et j’en passe.

A la manière d’un Katamari Damacy, c’est de la surenchère absurde et des changements d’échelle que naissent le fun de l’expérience. De temps à autre, un petit puzzle viendra pimenter tout ça, comme les niveaux où vous devez utiliser des feux d’artifices ou des grenouilles pour interagir avec l’environnement d’une autre manière qu’en avalant tout ce qui se passe.

L’alternance entre les niveaux et les phases de dialogue devient vite très répétitive et conseillerais d’y jouer par petites sessions de 20-30 minutes pour ne pas laisser la monotonie s’installer.  Ca en fait le jeu idéal quand vous avez peu de temps devant vous, ou pendant le temps de cuisson d’une tartiflette.

6

6/10

Ecrire un commentaire