Uncharted: Drake’s Fortune │ ★ 6

Uncharted: Drake’s Fortune │ ★ 6

Ce premier opus est souvent qualifié de brouillon ou d’ébauche de ce que deviendra la série, et je peux comprendre le sentiment. C’est un premier épisode qui manque encore un peu de moyens, de maîtrise et de souffle. Mais en fin de compte, tous les ingrédients du succès de la licence sont déjà là, de même que ses défauts.

  • Une histoire de chasse aux trésors, pleine d’action, d’aventure et de rebondissements avec ses amitiés, ses trahisons et l’introduction des trois personnages qui seront au coeur des épisodes suivants : Drake, Sully et Elena. Les dialogues sont bien écrits, les trois héros sont sympas et on ne s’ennuie jamais.
  • Un peu de pseudo-exploration où tout est tellement sur rail que ça ne demande ni observation ni compétences particulières, on se contente de suivre les flèches en appuyant sur des boutons au bon moment comme dans une grosse QTE qu’on ne peut pas vraiment rater.
  • Beaucoup trop de combats, avec un système de couverture peu inspiré qui ne s’étoffe jamais assez pour devenir intéressant. Il y a très peu d’ennemis différents, la plupart des arènes ont un level design totalement générique avec des caisses et des colonnes derrière lesquelles se cacher, et toutes les armes ont le même feeling, donc vous en changerez principalement quand vous manquez de munitions.

Ces combats génériques n’auraient pas dû être un problème. Dans un jeu comme Tomb Raider, ils surviennent de temps à autre pour faire varier le rythme mais ne constituent pas le coeur de l’expérience, plutôt centré sur la navigation et la résolution d’énigmes. Dans Uncharted, vous passerez bien plus de temps à tirer sur des gens que toute autre chose, et c’est pour ça que le jeu montre aussi vite ses limites.

Les combats sont longs, fréquents et loin d’être assez riches pour rester intéressants jusqu’à la fin du jeu. On vous balance dans des arènes plus larges, avec des armes plus puissantes et encore plus d’ennemis, mais ça n’empêche pas la monotonie de s’installer et les petits intermèdes narratifs ou exploratoires suffisent tout juste à donner envie de continuer.

Ce sont plutôt les péripéties et les nouveaux décors qui vous feront aller de l’avant et comme j’ai joué à la version remasterisée du jeu sur PS4, c’est plutôt agréable à regarder et ça se prend bien en main. Un jeu popcorn plutôt agréable à parcourir malgré ses défauts et sa répétitivité.

6

6/10

Ecrire un commentaire